top of page
  • virginiland

Alors brillons !

Marianne Williamson, écrivaine américaine, disait


" Notre peur la plus profonde n'est pas d'être inadéquats, notre peur la plus profonde est d'être puissants au-delà de toute limite. C'est notre lumière, pas notre part d'ombre, qui nous effraie le plus. (...) Nous sommes tous conçus pour briller, comme les enfants.

(… ) En laissant briller notre propre lumière,

nous donnons inconsciemment aux autres le pouvoir d'en faire autant."


Attribuées à tort à Nelson Mandela lors de son discours d'investiture en 1994, ces paroles nous mettent face à une réalité, celle de notre peur de briller, notre peur de prendre notre juste place.





On pense souvent que la lumière éblouit, en oubliant que sa fonction première est d'éclairer, avant toute autre chose. Pensez à l'aura que dégagent les personnes « brillantes », celles qui ont fait le choix de suivre leur voie, à l'image de Nelson Mandela notamment, mais aussi de quantité d'autres personnes, connues ou inconnues.


Car quand on parle de « briller », il ne s'agit pas « d'être supérieur », d'être le meilleur. Il ne s'agit pas non plus de vouloir attirer l'attention sur soi, ou encore de vouloir prendre la place des autres.


Rien de tout ça ! Briller, c'est simplement incarner sa vraie nature. Être à sa juste place, tout simplement. C'est offrir à son âme la possibilité de s'exprimer véritablement, de façon authentique.


D'être soi, pleinement, en toute humilité et simplicité.

Oser prendre la place qui est la nôtre, sans crainte d'être jugé ou critiqué. Oser se réaliser et s'accomplir pour vivre une existence 100% fluide et pleine de sens.


Pour que, à l'heure de quitter la salle où se joue la pièce de notre vie, nous puissions être fiers de nous et penser « Je l'ai fait, j'ai osé être moi. J'ai brillé et j'ai fait du bien »


Tirer le rideau en étant droit dans nos baskets. Prendre nos cliques et nos claques et nous diriger, le cœur léger, vers le prochain acte.

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page